Actualité Business FRance

Entreprise toute l’actualité en quelques clics

business actu france

actualité business

Ce site parle de nombreux sujet de business pour les société française, comme les lois , les impacts économique, les news …

Consulté notre blog

Vous voulez en savoir plus sur nos articles ? Consulter notre blog ci dessous !

covid et société

Covid et économie francaise

L’achat en ligne solution efficace face au Covid, une bonne oportunité aussi our les entrerise francaise et son économie Bien que de nombreuses mesures préventives

Read More »

A la une : L’explosion de la dette publique

actu société france

« Quoi qu’il en coûte », c’était le terme utilisé pour faire exploser la dette publique française. Au début de la crise sanitaire, Emmanuel Macron fait une annonce qu’il apportera son soutien aux professions les plus frappées par la crise. Par conséquent, l’administration publique a augmenté ses dépenses, mais cela n’a pas été compensé par l’augmentation des recettes. Cela explique pourquoi la dette publique a grimpé à 116 % en septembre 2020. En théorie, la France ne peut pas se permettre une dette publique dépassant 60 % du PIB. C’est la règle européenne établie par l’Union dans son Pacte de stabilité et de croissance (PSC). Pourtant, celle-ci a été suspendue en mars 2020 en raison de la crise sanitaire.

Les chiffres peuvent paraître surprenants à première vue. Qui aurait pensé que la crise sanitaire aurait pensé au taux de chômage ? Mais l’Insee a prévenu que ces résultats sont des « illusions ». D’abord, parce que l’État français a mis en place le chômage partiel. Cela a permis d’éviter des licenciements massifs. Ensuite, parce que la définition du chômage de l’INSEE répond à des critères bien précis : il faut avoir 15 ans et être au chômage. Mais vous devez être capable d’aller travailler dans les deux semaines et de rechercher du travail au cours du dernier mois. Ou, selon l’institut, ces deux dernières normes ont été fortement impactées par la pandémie.

Par exemple, de nombreuses personnes ne recherchent actuellement pas de travail, car le service dans lequel elles travaillent a ralenti ou même fermé en raison de restrictions sanitaires. C’est pourquoi le taux de chômage reste à 8 % de la population active.